Vous êtes ici

MéMO Awards - Prix spécial : Les coups de coeur du Maire d'Osny

Collection
Adulte
Publié le 3 mars 2021
MéMO Awards
L'équipe de la MéMO est fière de vous présenter la première édition des MéMO Awards !

Les MéMO Awards s'inspirent des célèbres cérémonies de remises de prix. L'objectif est de vous présenter les différents documents qui ont su marquer l'équipe de la MéMO tout au long de l'année 2020. Ainsi, 15 catégories ont été définies par les bibliothécaires. Mais alors, qui sont les vainqueurs ? Le choix a été ardu, souvent éprouvant, parfois même cruel, mais après des heures de réflexion et de débats, les gagnants ont finalement été désignés...

La semaine dernière, nous vous annoncions le gagnant de la dernière catégorie des MéMO Awards. Mais aujourd'hui, nous vous proposons en bonus un prix spécial. Celui-ci est décerné par une personnalité de la ville d'Osny. Pour cette première édition, Monsieur le Maire a accepté de jouer le jeu. Passionné de culture, il ne pouvait se résoudre à choisir un unique document pour représenter 2020. Il nous a donc proposé quatre lauréats. Découvrez-les ci-dessous, accompagnés de ses commentaires :

 

- Le morceau Living in a Ghost Town des Rolling Stones : "Dernière chanson des Rolling Stones, sortie juste avant le premier confinement, comme une prémonition ! La musique reste celle des Stones empreinte de reggae, et la voix de Jagger envoûtante comme celle d'un fantôme...".

 

 

- Le crépuscule et l'aube de Ken Follett : "Dans la lignée des Piliers de la terre, un nouveau "pavé" captivant, émouvant et... historique... pour un passionné d'histoire, c'est un régal."

- L'énigme de la chambre 622 de Joël Dicker : "Du mystère, de l'humour, des rebondissements, des personnages aux multiples facettes... mais chut ! Pour ceux qui n'ont pas encore lu le livre..."

- Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino : "Une plongée dans la fin des sixties avec musique, ambiance ténébreuse et humour noir."

 

 

A l'année prochaine pour la deuxième édition des MéMO Awards !

Ajouter un commentaire