Vous êtes ici

Ceux qui te mentent

Publié le 3 nov 2018

Ceux qui te mentent

Kate, reporter de guerre, souffre de stress post-traumatique. Son retour en Angleterre pour les obsèques de sa mère réveille le souvenir de son petit frère, David, décédé dans un accident qui a bouleversé le bonheur de la famille. Kate se sent oppressée. Elle entend un garçon crier dans la nuit chez les voisins. Personne ne la croit, pourtant elle l'a vu. Premier roman.

Auteur : Nuala Ellwood, Auteur du texte (Auteur)
Editeur : Michel Lafon

Kate Rafter est reporter de guerre et sa dernière mission l'a amenée à Alep où elle a partagé le quotidien d'une famille syrienne et côtoyé l'horreur de la guerre. La survenue de la mort de sa mère la ramène à Herne Bay, petite ville où elle a grandi. Kate va se retrouver confrontée à son passé : un père décédé mais qui fut un alcoolique violent, la perte de son jeune frère mort noyé, sa soeur Sally qui a sombré dans l'alcoolisme depuis que sa jeune fille a quitté le domicile familial. Heureusement, il y a Paul, le mari de Sally, homme patient, bienveillant mais impuissant face à la déchéance de sa femme.

Kate s'installe pour son séjour dans la maison de sa mère. Très rapidement, Kate fait d'affreux cauchemars, croit voir un jeune enfant dans la maison d'à côté. Mais la locataire et Peter, propriétaire de cette maison affirment qu'il n'y a jamais eu d'enfant.

Nuala Ellwood signe un premier roman vraiment réussi, avec ses portraits de deux femmes complexes, Kate et Sally qui ont droit chacune à une partie du livre. On plonge avec chacune d'entre elles dans leur côté obscur (alcoolisme pour l'une, stress post-traumatique pour l'autre).

L’écriture est fluide et le suspense est vraiment bien maîtrisé. À découvrir d’urgence !

Florence de la MéMO