Vous êtes ici

De douceur et de violence

Publié le 6 juin 2019

Bela Bartok et la virtuosité


Le pianiste japonais Takuya Otaki se fait connaître en France en remportant le Premier Prix du 12ᵉ Concours international de Piano d’Orléans. Dans son premier disque, consacré au piano de Béla Bartók, sont réunies des œuvres de jeunesse du maître hongrois, moins connues, où se lisent l’influence de Liszt (compositeur que Bartók a lui-même beaucoup joué), et les premières avancées du compositeur dans le domaine de la musique populaire.
Les doigts véloces et la ferme conduite rythmique de l’interprète en soulignent la radicalité, sans renoncer à la transparence de l’écriture.

Ajouter un commentaire