Vous êtes ici

Ecumes

Publié le 7 janvier 2020

Ecumes

Deux femmes amoureuses sont folles de joie à l'annonce de la grossesse de l'une d'elles, après des années d'attente. Mais bientôt, des signes cliniques inquiétants obligent à une hospitalisation forcée.


Le mariage pour tous et bientôt la PMA pour toutes sont deux garanties de permettre à des couples de même sexe de vivre l’immense bonheur qu’est celui de tenir un nouveau-né dans ses bras, de l’accompagner dans chacune des étapes et épreuves de la vie, de le regarder grandir avec ce mélange de fierté, de nostalgie et d’amour inconditionnel qui tissent les relations qu’on a avec ses enfants.

Mais parfois ce sera aussi des couples qui souffriront d’une perte que rien ne console, d’un deuil sans mot, d’une douleur insoutenable qui n’épargne personne et met tout le monde dans le même sac hétéro comme homo. La souffrance et la tristesse n’ont pas de couleur, elle n’ont pas de sexualité non plus. C’est de ça que parle Ecumes d’une effroyable perte qui frappent deux femmes amoureuses. Amoureuses au point de vouloir donner la vie et de trouver la mort sur leur route. Et de gagner le droit d’en baver au point d’en perdre la couleur. La couleur qui revient par petites touches, qui se répand et se retire au grès des espoirs et des rechutes.
Un regret peut-être, qu’on taise la souffrance de l’autre femme, celle qui ne l’a pas eu dans son ventre mais qui probablement l’avait déjà dans son cœur.

Un joli album plein de tendresse.

Lénù
 

Ajouter un commentaire