Vous êtes ici

Le cas Eduard Einstein

Publié le 29 mar 2019

Le cas Eduard Einstein

« Mon fils est le seul problème qui demeure sans solution », écrit Albert Einstein en exil. Eduard a vingt ans au début des années 1930 quand sa mère, Mileva, le conduit à l’asile. Le fils d’Einstein finira ses jours parmi les fous, délaissé de tous, dans le plus total dénuement. Trois destins s’entrecroisent dans ce roman, sur fond de tragédie du siècle et d’épopée d’un géant. Laurent Seksik dévoile un drame de l’intime où résonnent la douleur d’une mère, les faiblesses des grands hommes et la voix du fils oublié.


Prêtant sa voix à Eduard, le fils d'Albert Einstein, diagnostiqué schizophrène et interné dès l'âge de 19 ans en clinique psychiatrique, l'auteur dévoile un drame familial et la part d'ombre d'un génie impuissant face à la folie de son fils.

Un livre dont on ne sort pas indemne et qui vous hante encore quelques temps après l’avoir fermé. Une manière aussi agréable que troublante de découvrir la vie d’Albert Einstein à travers la maladie de son jeune fils. Un roman très documenté, dans lequel Laurent Seksik nous conte avec talent cette Europe des années 1930, notamment la montée du nazisme.

La MéMO

Ajouter un commentaire