Vous êtes ici

LE POUSSEUR DE BOIS

Publié le 9 octobre 2021

Le pousseur de bois


Encore du bel album et de la superbe illustration.

Frédéric Marais nous avait déja envoûté avec ses personnages baignés d'une lumière orange, rappelons-nous ces indigènes d'Australie dans " Didjeridoo", une histoire des origines et de l'humanité.

Pour l'éditeur Hongfeï, l'auteur-illustrateur remettra le couvert, réalisme et jeux d'ombre savoureux au menu.

 

Il était une fois...le Pousseur de bois.

L'horizon tracé de lanternons et toitures en formes d'oignons nous révélerons un peu où nous sommes.

Le visage du petit héros, très typé, confirmera que nous sommes en Orient et sans doute dans un monde musulman.

Nous aurions pu hésiter avec le Maghreb, bluffé par la coloration orange qui dore les peaux d'argile mais nous pencherons plutôt pour l'Inde finalement et nous aurons raison.

Cette intuition sera la bonne mais peu importe, l'universalité involontaire du visuel sera un bonus.

 

En poussant plus avant dans l'histoire, nous serons charmés, comprenant enfin à quoi fera référence le titre: le Jeu d'échecs.

Ce gosse des rues apprendra d'un vieux fou la pratique des échecs avec des pièces sculptées de bois.

" ...le garçon, très déçu, voulut partir mais le vieux fou se mit à conter des histoires en jouant avec ses figurines...".

 

On aura hâte de connaître la suite, où cette aventure nous mènera t-elle?

Et surtout, l'auteur nous précisant que l'enfant ne possède rien, ceci changera t-il son destin?

Aura t-il aussi le ventre un peu plus rempli?

Patience, jeunes lecteurs, la suite répondra à cette question assurément.

On a aimé.

Ajouter un commentaire