Vous êtes ici

" LE PONT DES ARTS "

Publié le 4 décembre 2020
  • Un pont lumineux

Quand musique et peinture se rencontrent...

Afin d'égayer cette période de confinement, la Maison des Arts a choisi de poursuivre son action culturelle en vous proposant un cycle de vidéos en ligne avec les "Jeux d'interprètes".

Des présentations d'oeuvres d'art ou de périodes artistiques, tout public, réalisées et présentées par Delphine Grivel et Jean-Marc Leone au violoncelle. 

large_cc._delphine_grivel_et_jean-marc_leone_nouv_3.jpg

                                                                                                                        CC: Delphine Grivel et Jean-Marc Leone   

Repensés pour une diffusion à distance et sans public, les "Jeux d’interprètes" se présentent sous une nouvelle forme pour la Maison des Arts : ils invitent le spectateur à un voyage thématique et artistique, musical et visuel, autour d’un récit où le sensoriel, l’historique et le jeu instrumental en direct se réunissent.

Jeux d' interprètes #1 :

 « De Stravinsky à Chagall : Le triomphe de la couleur »

La création de Petrouchka de Stravinsky à Paris en juin 1911 est le point de départ d’un voyage initiatique d’une Russie de passage à Paris, et où vous croiserez Proust, Nijinsky et tant d’autres des artistes d’avant-guerre qui avaient détecté dans chacun des gestes, des décors et des personnages de la scène, les signes de l’âme russe que Moïse Chagallov – « appelez-le Chagall » - donne à voir dans les tableaux qui s’exposaient dans le même temps à la Galerie Barbazanges.

Avec au violoncelle, la musique de Stravinsky, Borodine, Rimsky-Korsakov, Glinka, Bloch et les mélodies traditionnelles juives

 

 

 

 

En 2011, Jean-Marc Leone et Delphine Grivel, tous deux passionnés par la peinture et la musique, créent au Palais des Beaux-Arts de Lille les " Jeux d’interprètes ", qu’ils réalisent depuis ensemble dans d’autres musées en Province (Angers, Besançon, Rouen, Quimper, Le Havre, Béziers…) ou à Paris (Musée Picasso, Grand Palais, Musée du Luxembourg, Centre Pompidou) autour de la collection permanente ou à l’occasion d’expositions temporaires. Les Jeux d’interprètes trouvent leur place également dans d’autres lieux artistiques et culturels, comme les conservatoires ou les médiathèques et s’adressent de par l’approche sensorielle à un public varié (mélomane, amateur d’art, public scolaire, néophytes, musiciens). Ils se déploient aussi sous une autre forme, " Un Pont entre les Arts ", pour immerger, grâce au rapprochement des arts, le spectateur dans un univers artistique choisi.

 

 

 

Ajouter un commentaire