Vous êtes ici

Les sélections LGBT de la MéMO

Publié le 23 juillet 2020
A l'occasion du mois des fiertés, la MéMO a sélectionné pour vous DVD, BD, manga, roman ado et adulte, albums jeunesse

Les Mémothécaires ont sélectionné pour vous plus d'une cinquantaine de documents (romans, DVD, BD) sur les thèmes qui touchent à la communauté LGBT : homoparentalité, identité de genre....

Pour les petits

Une dizaine de références pour expliquer l'homoparentalité, l'identité de genre ou tout simplement l'homosexualité.

Petite mise en bouche : 

Tango a deux papas : et pourquoi pas ? ( à partir de 3 an) : C'est probablement le plus célèbre des livres pour enfant parlant d'homoparentalité. Marco y découvre Tango, un bébé manchot élevé par deux mâles : Roy et Silo. Ce livre est inspiré de faits réels qui ont eu lieu au zoo de Central Park en 1998. Pour celles qui recherchent plutôt des références féminines, "La fête des deux mamans" est également empruntable sur votre réseau de bibliothèque.

A emprunter à Menucourt, Jouy-le-Moutier, Vauréal et Visage du Monde (Cergy)

Romans ado

L'adolescence est encore trop souvent un passage délicat pour les jeunes LGBT. La littérature offre la possibilité de s'identifier, de se sentir moins seul aussi. Deux bonnes raisons de se plonger dans la lecture de cette dizaine de romans qui aborde solitude, harcèlement, amour, genre mais aussi de découvrir des histoires qui parlent de tout autre chose et dans lesquels l'homosexualité n'est qu'un trait du personnage parmi d'autre.

Petite mise en bouche : 

Love, Simon : Simon est un lycéen tout ce qu'il y a de plus banal. Il sait qu'il est gay mais préfère le garder pour lui. Sa route croise celle de Blue, jeune avec qui il chatte sans jamais l'avoir rencontré. Les sentiments s'en mêle bien sûr mais aussi Martin qui menace de tout révélé. Loin des clichés du tout homophobe, ce livre croque adroitement le monde du lycée, ces codes, son opacité pour les adultes. Un très beau livre sensible et juste. Love, Simon a été adapté au cinéma en 2018.

A emprunter à Osny, Cergy (Astrolabe) et Maurecourt.

BD et manga

Les mêmes thèmes mais cette fois en images et en couleurs

Petite mise en bouche : 

Le mari de mon frère ( 4 tomes ) : Yaichi est père célibataire. il a eu un jumeau, partie il y a longtemps et aujourd'hui décédé. Rien mais rien ne préparait cet homme à recevoir son beau-frère, un grand canadien à barbe venu en pèlerinage dans la patrie de son compagnon. Enfin rien ne le préparait à par sa fille ravi de ce nouvel invité. Un beau manga sur les gens "pas à l'aise" mais pas homophobe  pour autant.

A emprunter à la MéMO, Vauréal, Cergy (Astrolabe), Saint-Ouen-l'Aumône, Pontoise (Apollinaire), Menucourt? Jouy-le-Moutier, Eragny

Les romans adultes

Documentaires, fictions viennent compléter cette sélection.

Petite mise en bouche : 

Ca raconte Sarah  : Le problème de "ça raconte Sarah" c'est que justement ça ne raconte pas Sarah. De quoi ça parle alors ? De la passion peut-être, de la passion de deux femmes qui se dévorent plus qu'elles ne s'aiment. Ça parle du début d'une relation, vous savez de cette tension dans le ventre qui explose, de ce désir que vous seriez prêt.e à assouvir sur la banquette arrière d'un taxi tant il est impérieux et puissant. Et puis le temps passe et il ne vous reste plus que deux options : tout connaître de l'autre et s'installer dans un quotidien serein (comprendre faire pipi la porte ouverte) ou se déchirer jusqu'à se détruire car la passion ne souffre d'aucun compromis. C'est cette seconde option que l'auteur choisi d'explorer. 

A emprunter à la MéMO, Vauréal, Pontoise (Apollinaire), Eragny, Jouy-le-Moutier, Menucourt, Cergy

 

Les films

Il n'y a pas que dans la littérature que la visibilité et la reconnaissance des LGBT gagne du terrain. Voici une sélection de 10 films à découvrir sur le sujet.

Petite mise en bouche : 

Les Invisibles  : Aujourd'hui on peut être homosexuel.le et se marier, avoir des enfants. Le rejet, la haine, si elle existe encore bien sûr ont reculé. Dans cette partie du monde au moins. Mais comment ça se passe quand on est né entre 1918 et 1939 ? Comment on vit son amour, ses préférences sexuelles quand pour la société tout entière on souffre d'une maladie honteuse. Ils ont choisi de vivre comme ils en avaient envie à une époque où dire son homosexualité, l'afficher, le revendiquer était scandaleux et ils témoignent dans ce documentaire touchant de Sébastien Lifshitz.

A emprunter à la MéMO, Jouy-le-Moutier, Cergy (Horloge)

Version PDF

Ajouter un commentaire